Accueil | Activités | Chasse et pêche

Chasse et pêche

La Chasse

Information utiles
Vous vous posez des questions sur la réglementation, vous voulez obtenir plus de détails sur le transport du gibier, vous souhaitez avoir quelques conseils pratiques? Cette section répondra à vos questions et vous dirigera vers des sites complémentaires. Les informations qu’on y trouve sont tirées du site du ministère des Ressources naturelles et de la Faune.
Pour pratiquer la chasse au Québec, il faut demeurer à l’affût de la réglementation qui régit cette activité. Cette réglementation découle de la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune. Elle permet d’assurer le juste partage des ressources parmi ses usagers tout en assurant la pérennité des espèces.
La façon la plus simple de connaître la réglementation en vigueur est de contacter votre pourvoyeur ou de consulter la section des règles de chasse du ministère des Ressources naturelles et de la Faune.

Règlements

Permis de chasse
Au Québec, toute personne qui désire pratiquer la chasse doit détenir un permis de chasse. Le permis doit obligatoirement être porté lors de la pratique de cette activité. Des modalités particulières s’appliquent toutefois pour ceux qui se procurent le permis familial. En tous temps, vous devez présenter ce permis à la demande d’un agent de protection de la faune ou d’un assistant à la protection de la faune. Le permis de chasse doit être signé par son titulaire.
Le permis de chasse pour résident est octroyé sur demande à toute personne résidant au Québec qui détient un certificat du chasseur en règle. Il n’est pas nécessaire de détenir un certificat pour obtenir un permis pour colleter les lièvres et le lapin à queue blanche ou pour chasser la grenouille léopard, la grenouille verte et le ouaouaron. La personne qui pratique la chasse aux oiseaux migrateurs doit être titulaire de deux permis : le permis de chasse aux oiseaux migrateurs, disponible dans les bureaux de poste, et le permis de chasse au petit gibier.
Toute personne qui désire se procurer un permis de chasse pour non-résident, doit résider hors du Québec et être âgée de 12 ans et plus. En ce qui concerne le permis familial et l’âge requis pour pratiquer la chasse, le ministère des Ressources naturelles et de la Faune prévoit plusieurs formules visant à faire profiter toute la famille de la période de la chasse au Québec.
Vous pouvez vous procurer un permis de chasse chez les dépositaires autorisés de vente de permis, par exemple certains magasins de sport, quincailleries, dépanneurs et auprès de quelques pourvoyeurs autorisés. Pour connaître les tarifs du permis de chasse, consultez la section des règles de chasse du ministère des Ressources naturelles et de la Faune.

Autres règles
Plusieurs autres règles vous concernent assurément, par exemple la limite de prise, le transport, l’enregistrement et l’exportation de gros gibier. Quelles sont les règles à suivre lors d’un abattage accidentel ? Est-il permis d’effectuer des tirs à partir des chemins publics, de chasser la nuit ? Quels sont les véhicules et embarcations qu’il vous est possible d’utiliser ? Comment faire pour obtenir une autorisation de chasse pour personne handicapée ? Sans oublier les questions relatives aux munitions, à la chasse avec des chiens, au port du dossard et bien d’autres règles concernant la pratique de la chasse au Québec.

Zones de chasse
Le Québec se divise en 29 zones, dont 28 sont dédiées à la chasse, et chacune d’entre elles est pourvue d’exigences respectives en fonction du type de propriété du territoire, des espèces qu’elle abrite, des périodes de chasse et du nombre de prises permises.
Source : http://www.pourvoiries.com/chasse-quebec/info-utile.html

La pêche

La pêche est une activité agréable et excitante, accessible à tous. On peut pêcher seul, en groupe ou en famille, dans les lacs ou les rivières et tenter de capturer différentes espèces. Même s’il s’agit d’une ressource naturelle renouvelable, celle-ci est fragile. Il y a donc quelques règles de base à connaître avant de pêcher.

Un permis?
Mises à part quelques exceptions, un permis est requis pour pêcher et il faut le porter sur soi durant la pratique de l’activité. On peut se le procurer chez les agents de vente autorisés, qui sont généralement aussi des détaillants d’articles de chasse et de pêche, des dépanneurs, etc. Plusieurs types de permis, à différents prix, sont offerts selon l’espèce que l’on veut pêcher ou selon la durée de l’excursion projetée.

Il peut être possible de pêcher sans avoir à acheter un permis
En effet, un enfant mineur peut toujours pêcher en vertu du permis de son parent. Aussi, une personne peut pêcher en vertu du permis de son conjoint à la condition de pêcher en sa compagnie, ou de porter ce permis sur elle. De plus, un mineur ou un étudiant adulte peut pêcher en compagnie d’un adulte qui est titulaire d’un permis.

À combien de poissons ai-je droit?

Il existe trois sortes de limite à la pêche
La limite de prise quotidienne correspond au nombre maximal de poissons que l’on peut prendre et garder en une journée, pour une espèce, dans une des 29 zones de pêche de la province. Les poissons consommés la journée même font partie de cette limite quotidienne. Par exemple, si la limite de prises est de 15 poissons et que, après les avoir capturés, on décide d’en manger cinq, on ne pourra pas retourner pêcher cinq autres poissons de cette espèce cette journée-là. On peut cependant continuer de pêcher une autre espèce pour laquelle la limite permise n’est pas encore atteinte. Les limites de prise quotidiennes ne sont pas cumulatives.
De plus, lorsqu’une personne pêche en vertu du permis d’une autre personne, elle n’a pas droit à sa propre limite de prise. Les poissons qu’elle capture doivent être inclus dans la limite du titulaire.
La limite de possession correspond au nombre de poissons d’une espèce que l’on peut avoir en sa possession en tout temps et en tout lieu, que ce soit sur le lieu de pêche, sur la route ou à la maison. Cette limite de possession est généralement égale à la limite de prise quotidienne. Si, par exemple, la limite de prise pour une espèce dans une zone est de 15 poissons, la limite de possession pour cette espèce, à cet endroit, sera également de 15 poissons. Lorsqu’on va à la pêche dans plus d’une zone, la limite de possession autorisée est égale à la plus élevée des limites permises pour l’espèce concernée.
Aucun permis n’est requis pour posséder du poisson. On peut donc partager ses poissons avec une personne qui n’a pas de permis de pêche. Il faut cependant respecter la limite quotidienne de prise et il faut également que la personne à qui on donne ce poisson respecte la limite de possession autorisée.
Outre les limites de prise et de possession, il peut y avoir des limites de longueur pour certaines espèces et à certains endroits.

Ce qu’il faut également savoir!
• Le nombre maximal d’hameçons qu’on peut avoir sur sa ligne est généralement de trois.
• Certains plans d’eau sont réservés à la pêche à la mouche.
• On peut pêcher la nuit, sauf dans une rivière à saumon.
• Les vers de terre et les sangsues sont autorisés sans restriction comme appâts.
• Dans la plupart des zones, les poissons (menés) sont interdits comme appâts.
• Lorsqu’on transporte du poisson, il faut s’assurer qu’on puisse en identifier l’espèce, en y laissant un morceau de peau par exemple.
• Si une limite de longueur s’applique, on ne peut généralement pas découper les poissons concernés en filets; il faut aussi pouvoir les compter.
• Le poisson pris à la pêche sportive n’est pas destiné à la vente.
Source : http://www.mrnf.gouv.qc.ca/publications/enligne/faune/reglementation-peche/pecher-quebec.asp



Recevez gratuitement nos actualités par courriel