Accueil | Poissons | Omble de fontaine

Omble de fontaine

Identification

Forme du corps: Corps allongé et fusiforme, légèrement comprimé latéralement.

Taille moyenne: 20 à 30 cm.

Coloration

Coloration très variable selon l'habitat. Taches pâles sur fond sombre. Dos vert olive à presque noir avec marbrures; flancs plus pâles avec taches pâles et petites taches rouges entourées d'un halo bleu; nageoires dorsale et caudale marbrées; nageoires pectorales et pelviennes bordées d'une bande blanche suivie d'une bande noire.

Coloration plus intense en période de fraie. Abdomen du mâle orange vif.

Omble de fontaine anadrome (truite de mer: vie en mer et fraie en eau douce) plus argenté avec quelques taches rouges moins évidentes.

Traits externes caractéristiques

Grande bouche avec dents bien développées; crochet parfois présent à l'avant de la mâchoire inférieure des mâles en fraie; nageoire adipeuse loin derrière la nageoire dorsale; nageoires dorsale et pelviennes au centre de la longueur du corps; nageoire caudale carrée ou très légèrement fourchue.

  • truite mouchetée
  • truite de mer
  • truite de ruisseau
  • truite saumonée

Habitat

Eau fraîche (< 20oC), claire et bien oxygénée. Ruisseaux, rivières et lacs.

Omble de fontaine anadrome (truite de mer): estuaires et eaux marines côtières.

Alimentation

Le régime alimentaire carnivore de l'omble de fontaine est extrêmement varié selon la disponibilité des proies: vers, sangsues, mollusques, crustacés, insectes, araignées et petits poissons. Même grenouilles, salamandres, couleuvres et souris peuvent parfois faire partie de sa diète. Le cannibalisme (oeufs et jeunes) est aussi possible.

Reproduction

Saison

Fin été (dans le Nord) et automne (dans le Sud), août à décembre.

Type de frayère

Eau peu profonde, froide (5 à 10oC), claire et bien oxygénée à fond de gravier. Tête des cours d'eau, parfois en lac.

Mode

Les adultes migrent, parfois sur plusieurs kilomètres, pour atteindre les frayères. La fraie a lieu le jour. Le mâle devient plus agressif et fait la cour à la femelle. La femelle creuse un nid dans le gravier. Selon sa taille, elle pond entre 100 et 5 000 gros oeufs (3,5 à 5,0 mm) et les recouvre de gravier. Les oeufs éclosent après 50 à 100 jours et les alevins émergent du gravier au printemps. Les adultes ne protègent pas le nid, ni les jeunes.

---

Source: Ministère des Ressources naturelles et de la Faune